Histoire et Origines du Dobermann en quelques mots

Le Dobermann est la seule race en Allemagne à porter le nom de son premier éleveur Frédéric Louis Dobermann (1834 - 1894).

Selon la tradition, il était collecteur d'impôts, et s'occupait également de la fourrière locale.

Pour son élevage, il choisissait dans ce stock, des individus ayant un gros mordant et capables de le défendre lors de ses tournées.

Dans la genèse de la race Dobermann, ce sont certainement les "chiens de boucher" croisés entre autres avec un berger noir et feu connu en Thuringe, qui ont joué un rôle prépondérant.

F.L.Dobermann a obtenu ainsi un chien d'utilité, gardien vigilant, protecteur de la propriété et des biens, particulièrement résolu face à l'homme.
Son successeur et ami Otto Goeller a repris ses chiens et tenté de faire une sélection morphologique plus rigoureuse pour en fixer le type.

Les Dobermanns "primitifs", étaient plus petits, trapus, avec une tête massive, et une encolure courte.
Pour affiner la silhouette, augmenter la taille, fixer la couleur noire et feu et améliorer le flair, Goeller et d'autres éleveurs firent appel parmi d'autres au Greyhound et au Manchester Black and Tan Terrier.

La race connut une expansion rapide et le dobermann devint très vite populaire en Allemagne puis dans les pays voisins.

En 1899, Otto Goeller fonda le Dobermann Pinscher Club d'Apolda qui devint le Dobermann Pinscher Club Allemand.
Le premier standard fut rédigé en 1900.

Le Dobermann Club de France actuel est né en 1923 de la fusion du dobermann club alsacien et du club existant alors à Lyon. A cette époque la morphologie du chien était déjà très proche de celle que nous lui connaissons.

Le travail de sélection des éleveurs soutenus par le DCF a permis, tout en améliorant son élégance et sa puissance physique, de stabiliser son caractère et d'en faire un chien équilibré.