Vivre en harmonie avec son Dobermann

Son alimentation

L'alimentation est fonction de l'âge, et de l'activité de votre chien.
Si vous optez pour une alimentation à base de croquettes, il faudra prendre une gamme d'aliments dit "prenium".

Il existe de nombreuses marques adaptés aux différents besoins de votre chien.

Le chiot

Le petit dobermann est considéré comme un chiot de grande race.

Sa croissance est longue et délicate. c'est la phase la plus importante de sa vie, les erreurs commises à ce moment-là sont irrémédiables. Le chiot est particulièrement sensible à la carence protéique. Il lui faut au minimum 35% de protéines de qualité.

Pour éviter les problèmes de retard de croissance, d'anémie ou d'atteinte du squelette, les aliments industriels sous forme de croquettes ou de soupe, lorsqu'ils sont prévus pour chiots de grande taille, apportent tout ce qu'il faut au bon développement du dobermann.

Si votre chiot est un gourmand, n'en faites pas un obèse.

Le chiot doit être nourri 2 à 4 fois par jour, à heures fixes, et doit pouvoir accéder à son écuelle d'eau toute la journée.

Le chien adulte

Il a atteint son poids de forme en fonction de sa taille.

Son alimentation va dépendre de la vie qu'il mène.

Il vit en famille et fait des promenades régulières avec ses maîtres, à pied ou à vélo tranquillement. Pour lui, un régime "maintenance" ou "préparation ménagère" est tout à fait indiqué.

Il travaille sur le terrain plusieurs fois par semaine, il fait des concours, il accompagne son maître pour de longues sorties en montagne ou à vélo etc.. Pendant ces périodes d'activités intenses, pensez à une alimentation plus énergétique.

Le chien âgé

Généralement vers 8 ans, la fatigue arrive plus vite, et ses activités sont plus réduites.

Pour lui éviter de grossir, chaque ration pourra être diminuée en quantité de 10 à 20%, mais l'apport en protéines doit rester à 27% environ, et le dosage en vitamines et en fibres doit augmenter. La restriction protéique chez le chien âgé est néfaste, sauf si l'animal souffre d'une insuffisance rénale.

La femelle gestante et allaitante

Une augmentation de la ration de l'ordre de 20 à 25% s'impose au début du 2è mois de gestation, vers 40 jours environ.

Une dizaine de jours avant la mise bas, les besoins de la femelle s'accroissent encore, mais dans le même temps, l'augmentation du volume de l'abdomen empêche la chienne de manger suffisamment. Il faut donc soit donner une ration plus riche soit fractionner les repas.

La lactation est une période encore plus exigeante pour la bonne santé de la mère et des enfants.

Ces périodes de la vie d'une femelle ont également été prises en compte par l'alimentation industrielle.

L'éducation doit commencer dès que le chiot arrive chez vous.

Quelques mois de persévérance et de la cohérence dans votre comportement, lui permettront de trouver sa place clairement définie dans votre famille et vous éviteront au maximum des problèmes comportementaux chez le chien adulte.

Il s'agit pour vous de lui faire comprendre à chaque occasion, et justement parce qu' il est encore petit, ce que vous autorisez et ce qui est interdit.

N'oubliez pas que votre chien pèsera un jour entre 30 et 45 kgs voire plus. Il ne faudra pas alors, lui interdire ce que vous aviez toléré jusque- là, il ne comprendrait pas et s'il a des tendances de dominant, il risque de créer de sérieux conflits.

Son éducation doit se faire avec patience et sans brutalité.
En cas de désobéissance, agissez comme l'aurait fait sa mère, en le secouant par la peau du cou. Joignez un ton ferme et un attitude décidée pour marquer votre mécontentement.

La communication avec votre chien passe par des mots simples, toujours les mêmes pour les mêmes situations, mais aussi et surtout par votre comportement, le ton de votre voix, vos gestes, vos mimiques.

Il est bien entendu que toute la famille doit participer à cette éducation et adopter les mêmes règles de conduite envers le chiot.

Le dobermann est un chien très sensible à une bonne ambiance familiale et il sera toujours disponible pour vous s'il se sent aimé. N'oubliez jamais les caresses pour le féliciter.

Le DCF est constamment en mesure de vous aider pour parfaire l'éducation de votre chien.

Ses loisirs et les vôtres

Le dobermann est un chien qui aime l'exercice. Pour son équilibre il a besoin de bouger.
Les promenades, le jogging, les randonnées à pieds ou à vélo lui conviennent parfaitement. Les activités plus spécifiques aux chiens de garde et d'utilité sont également les bienvenues.

Son hygiène de vie

Le dobermann est un chien sain. Les statistiques ont montré que la fréquentation vétérinaire pour des pathologies lourdes est bien moins importante pour cette race que pour d'autres.

Un carnet de vaccination toujours à jour et votre attention pour dépister et soigner les petits problèmes dès leur apparition sont les seules règles à suivre.

Il ne nécessite pas de soins particuliers. Le poil ras et brillant s'entretient par simple brossage. Les shampoings fréquents sont déconseillés et réservés aux cas difficiles. Les oreilles sont à contrôler régulièrement, pour éviter les dépôts divers surtout après des sorties dans les hautes herbes, les buissons etc... les oreilles non coupées sont plus susceptibles de retenir des saletés. La bonne santé des dents dépend avant tout de ce que le chien ronge. En promenade méfiez-vous des cailloux et des morceaux de bois. Eliminez les os de son alimentation.

Une famille "meute" dans laquelle il connaît sa place, une bonne éducation, de l'affection, une nourriture équilibrée, et un peu d'exercice feront de votre dobermann un chien heureux et équilibré.