pâtisserie en Silicone pour gaufrage

Sont admis tous les propriétaires de chiens apportant la preuve de leur réussite au premier examen de sociabilité selon les règles établies par leur OGN.Toutes les races et toutes les tailles de chiens sont autorisées, dès lors qu’ils ont atteint l’âge minimum établi par leur OGN, mais jamais en dessous de douze mois révolus. 

Les chiens n’ayant pas obtenu un minimum de 70% des points dans la partie A (= exercices prévus sur le terrain d’évolution) ne seront pas admis pour la partie B (exercices dans le milieu urbain).
A la fin il ne sera pas attribué de points, mais uniquement  un jugement de valeur „Admis“ ou „non admis“ complété par le commentaire du juge. L’examen est réussi, si après avoir obtenu au moins 70% des points dans la partie A, la prestation dans la partie B est considérée comme suffisante par le juge. Il peut, néanmoins être demandé au JT, sur le souhait de l’organisateur, d’établir un classement lors de la remise des prix. Le BH-VT est obligatoire  pour la poursuite dans ce type de concours.
En cas d’échec, un nouvel essai n’est soumis à aucun délai, néanmoins dans le cadre d’une manifestation (concours sur deux jours), celui-ci ne peut être réalisé qu’une seule fois.
Tous les résultats, indépendamment de la réussite ou non, sont à inscrire dans le carnet de travail.   

Description des exercices : Examen de sociabilité en milieu urbain (BH-VT)
Un test de résistance aux coups de feu n’est pas réalisé.   

Les exigences des exercices sont identiques à celles du règlement général :   
Suite en laisse 15 points
Suite sans laisse 15 points
Attention: disposition particulière pour le BH-VT
Assis pendant la marche 10 points
Attention: disposition particulière pour le BH-VT
Couché avec rappel 10 points
Attention: disposition particulière pour le BH-VT
Couché sous diversion 10 points 

Exercices en milieu urbain
Dispositions générales 
Les exercices suivants se déroulent uniquement  en dehors du terrain d’évolution, dans un environnement adéquat en agglomération. Le JT détermine, en accord avec le chef de concours, l’espace urbain (routes, chemins,  places) où se dérouleront les exercices. La circulation publique ne doit pas être perturbée. La réalisation de cette partie du concours, vu sa particularité, ne doit pas souffrir d’une perte de temps inutile. L’énoncé des consignes ne doit pas devenir superficiel en raison d’un nombre important de chiens. Il n’y a pas d’attribution de points pour les différents exercices de la partie B. L’impression générale concernant l’attitude du chien dans une situation publique et urbaine est déterminante pour la réussite de cette partie. Les descriptions suivantes des exercices sont des indications et peuvent être adaptées par le JT en fonction de la situation. Le JT a la possibilité, en cas de doute, de faire reprendre les exercices ou de proposer une variante.   

Déroulement du test
(Les exercices suivants représentent les exigences minimales et peuvent être complétées par les OCN)   

Croisement d’un groupe de personnes   
Sur ordre du JT, le conducteur avec son chien en laisse, se déplace sur le trottoir du tronçon de route préalablement défini. Le JT suit le binôme maître/chien à une distance adaptée. Le chien, placé à gauche de son maître, doit suivre librement son maître,  laisse détendue, avec l’épaule à la hauteur du genou de son COND.. Le chien doit rester indifférent aux piétons et à la circulation urbaine. Lors de sa marche, le COND. et son chien croisent un passant (personne désignée). Le chien ne doit pas être impressionné et rester neutre. Le binôme continue son chemin et traversent un groupe d’au moins 6 personnes, l’une d’entre elles discutera avec le conducteur et lui serrera la main. Le chien, sur ordre du COND., doit s’asseoir ou se coucher et rester calme durant la conversation.   

Croisement avec un cycliste   
Le chien et son COND. cheminent le long d’un chemin et sont, dans un premier temps, dépassés par l’arrière par un cycliste utilisant sa sonnette. A une distance respectable, le cycliste fait demi-tour et croise à nouveau le binôme tout en utilisant sa sonnette. Le croisement doit se dérouler de telle façon que le chien se trouve entre le COND. et le cycliste. Le chien, en laisse, doit à ce stade rester indifférent lors du croisement.

Croisement avec des voitures   
Le COND. avec son chien en laisse croise plusieurs voitures à l’arrêt, dont l’une d’entre elles sera mise en route. A une autre voiture, il sera procédé à la fermeture d’une portière. Tout en continuant son chemin, une voiture s’arrêtera à la hauteur du binôme. Le conducteur du véhicule baissera la vitre pour donner une indication au COND. du chien. Sur ordre du COND., le chien doit s’asseoir ou se coucher et rester calme, sans être impressionné par la voiture ou les bruits de la circulation.   

Croisement avec des joggers ou personnes en roller  
Le COND. marche tranquillement  avec son chien en laisse le long d’un chemin. Au moins 2 joggers les dépassent par l’arrière sans changer d’allure. Une fois les joggers éloignés, le COND. et son chien croisent à nouveau des joggers arrivant cette fois de face, les dépassent et continuent leur chemin, sans changer d’allure. Le chien n’a pas besoin de marcher strictement au pied, mais ne doit pas importuner les joggers qu’il croise dans les deux sens. Il est autorisé que le COND., durant le croisement,  mette son chien en position assise ou couché. A la place des joggers, il est possible de réaliser l’exercice avec des gens en rollers.   

Croisement avec d’autres chiens   
Le chien doit se comporter de façon tout à fait neutre lors du dépassement ou du croisement d’une personne avec un autre chien. Le COND. peut répéter le commandement „au pied“ lors du croisement ou mettre le chien en position „assise“.   

Comportement du chien lors du passage momentané dans le Traffic ou seul et attaché ou envers d’autres animaux  
Sur ordre du juge, le COND. avec son chien en laisse chemine sur un trottoir dans un endroit animé. Après quelques mètres et sur ordre du juge, le COND. attache le chien à un grillage, ou à un anneau dans un mur, par exemple. Le COND. se rend hors de la vue du chien dans un magasin ou une entrée de maison. Le chien peut être assis ou couché ou debout. Durant l’absence du COND., un passant (volontaire) passe à côté avec son chien à une distance d’environ 5 pas. Durant l’absence, le chien doit rester calme. Le chien du passant (ne pas utiliser un chien trop excité) ne doit pas monter de comportement agressif (tirer fortement sur la laisse ou aboyer). Sur ordre du juge, le COND. rejoint son chien.

Remarque : il est laissé à l’appréciation du juge de réaliser les exercices individuellement avec chaque chien, à chaque endroit prévu, ou de décider de réunir tous les chiens pour un exercice, puis de passer au suivant pour l’ensemble des candidats.

Examen de sociabilité en milieu urbain (BH-VT)